©2019 by CHR Orléans - Unité de Médecine et biologie de la reproduction

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

VOS QUESTIONS

D'ordre générale

COMMENT GÉRER LES ABSENCES AU TRAVAIL ?

Code du travail Article L1225-16

La salariée bénéficie d'une autorisation d'absence pour se rendre aux examens médicaux obligatoires prévus par l'article L. 2122-1 du code de la santé publique dans le cadre de la surveillance médicale de la grossesse et des suites de l'accouchement.

La salariée bénéficiant d'une assistance médicale à la procréation dans les conditions prévues au chapitre Ier du titre IV du livre Ier de la deuxième partie du code de la santé publique bénéficie d'une autorisation d'absence pour les actes médicaux nécessaires.

Le conjoint salarié de la femme enceinte ou bénéficiant d'une assistance médicale à la procréation ou la personne salariée liée à elle par un pacte civil de solidarité ou vivant maritalement avec elle bénéficie également d'une autorisation d'absence pour se rendre à trois de ces examens médicaux obligatoires ou de ces actes médicaux nécessaires pour chaque protocole du parcours d'assistance médicale au maximum.

Ces absences n'entraînent aucune diminution de la rémunération et sont assimilées à une période de travail effectif pour la détermination de la durée des congés payés ainsi que pour les droits légaux ou conventionnels acquis par la salariée au titre de son ancienneté dans l'entreprise.

QUELLE PRISE EN CHARGE POUR UN PARCOURS D'ASSISTANCE MÉDICALEMENT ASSISTÉE ?

Les bilans et les soins pour stérilité peuvent être pris en charge à 100 %.

Les actes de procréation médicalement assistés sont pris en charge jusqu'au 43e anniversaire de la femme, sous accord préalable.

Sont pris en charge :

  • une seule insémination artificielle par cycle, avec un maximum de six pour obtenir une grossesse ;

  • quatre tentatives de fécondation in vitro pour obtenir une grossesse.

EST-IL POSSIBLE AU COURS DU TRAITEMENT DE STIMULATION DE FAIRE LE SUIVI ÉCHOGRAPHIQUE ET LES PRÉLÈVEMENTS SANGUINS PRÈS DE CHEZ MOI ?

Pour la surveillance échographique des patientes en cours de stimulation ovarienne, qui habitent à distance du CHR d'Orléans, nous avons mis en place dans certaines villes un réseau où des médecins référents (gynécologues ou échographistes) pratiquent les examens à proximité de votre domicile. Ce système doit être encore développé en collaboration avec les gynécologues et les échographistes à l'échelon de notre territoire.

VOS QUESTIONS

Autres questions

J'AI MAL AU VENTRE APRÈS LA PONCTION, EST-CE NORMAL ?

Compte-tenu de l’hyperstimulation ovarienne et de la ponction ovocytaire, il est normal d’avoir des douleurs en post ponction.  Ces douleurs durent entre 3 et 5 jours. Elles sont normalement bien contrôlées par le paracétamol. Si elles sont intenses ou si elles s’accompagnent de fièvre, il est conseillé de consulter soit son médecin traitant, soit dans le service d’urgence le plus proche du domicile.

MON TEST DE GROSSESSE EST POSITIF  LORS DU 1ER PRÉLÈVEMENT, QUE DOIS-JE FAIRE ?

Pour juger de l’évolutivité de la grossesse, il est nécessaire de faire 2 prélèvements sanguins à 48h d’intervalle. Ils doivent montrer une ascension des  BHCG.  Un 3ème prélèvement sera fait environ 2 semaines plus tard. Une première échographie de localisation est à effectuer un mois après le transfert. Le planning de ces prescriptions vous est remis au moment du transfert. Nous vous conseillons de prendre contact très rapidement avec votre médecin traitant ou votre gynécologue pour le suivi de ce début de grossesse. Si vous avez des questions, vous pouvez prendre contact avec le secrétariat de l’AMP.

DOIS-JE PRENDRE DE L’ACIDE FOLIQUE PENDANT MA PRISE EN CHARGE ASSISTANCE MÉDICALE À LA PROCRÉATION ?

La haute autorité de santé recommande à toutes les femmes désirant une grossesse de prendre de l’acide folique au moins un mois avant le début de la grossesse et 2 mois après le début de celle-ci, cela afin de prévenir certaines malformations comme le spina bifida qui est une anomalie de fermeture de la colonne vertébrale au niveau lombo-sacré. Même si cette prescription est indépendante de votre prise en charge dans l’unité de médecine de la reproduction, nous vous remettrons une ordonnance à votre demande.

EST-CE CONSEILLÉ DE TRANSFÉRER 2 EMBRYONS À LA FOIS APRÈS LA PONCTION ?

Le transfert de 2 embryons  en même temps raccourcit le délai nécessaire pour obtenir une grossesse par rapport aux transferts successifs de 2 embryons uniques à quelques semaines d’intervalle. Néanmoins, le transfert de 2 embryons augmente le risque de grossesse gémellaire avec des risques supérieurs notamment en matière d’accouchement prématuré. C’est pourquoi nous recommandons le transfert d’un seul embryon chez les femmes jeunes réservant le transfert de 2 embryons aux situations où les chances de grossesse sont moindres.

QU'EST-CE-QUE LA VITRIFICATION ?

La vitrification est une technique de congélation rapide autorisée en France depuis 2012. Elle permet de congeler très rapidement des embryons tout en augmentant les choses d’obtenir un embryon préservé après décongélation. Elle permet de conserver des  embryons de bonne qualité qui n’ont pas été transférés lors d’une ponction et donc de les utiliser sans avoir à reprendre un lourd cycle de traitement.